France – AfSud : un 3-0 trompeur

BEST OF FRANCE 98 - GOALSCORER DUGARRY CELEBRATES GOAL.

12 ans après son dernier match en Coupe du Monde, toute la France attendait l’entrée en lice de l’Equipe de France pour son Mondial. Dans un Vélodrome plein, les Bleus ont réussi l’essentiel en l’emportant 3-0 mais la qualité du jeu proposé laisse à désirer.

Jacquet alignait son onze type pour ce premier match : Barthez – Thuram, Desailly, Blanc, Lizarazu – Petit, Deschamps – Henry, Zidane, Djorkaeff – Guivarc’h. Henry était préféré à Karembeu pour apporter vitesse et percussion sur le côté droit de l’attaque des Bleus. Du côté des Bafana Bafana, Troussier sortait un système en 5-3-2 avec un axe défensif solide composé de Radebe, Fish et Issa et la star Benedict Mc Carthy, champion des Pays-Bas avec l’Ajax, en pointe.

Le début de match était timide de part et d’autre. Le positionnement des visiteurs laissait peu de doute quant à leurs intentions. La ligne défensive des Bafana évoluait constamment entre sa surface et ses 30m. La supériorité numérique des Bleus au milieu leur permettait de récupérer le ballon haut avec un bon pressing orchestré par Petit et Deschamps.

Lors de la première demie-heure, peu d’actions à se mettre sous la dent si ce n’est une ou deux têtes de Guivarc’h peu inquiétantes pour Vonk, le gardien d’Heerenveen. Les Bleus manquent un peu d’imagination et de vitesse dans cette première mi-temps. La tenaille mise en place par le « Sorcier Blanc » Troussier tient bon.

A la 27è, Guivarc’h se blesse à la cheville et doit être remplacé par Dugarry. Tout le monde est perplexe, d’autant plus que Duga loupe en 5 minutes un face-à-face avec Vonk puis perd un ballon dans nos 30m. Mais à la 35è, le miracle se produit. Duga reprend un corner du haut de son serre-tête ! 1-0 pour les Bleus. Le pote de Zizou en profite pour venir chambrer les journaleux.

A la mi-temps, les Bleus mènent 1-0 dans un match pépère. La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases entre des Sud-Af qui ne veulent pas vraiment se découvrir et ne semblent pas avoir les moyens de faire plus et des Français qui restent assez brouillons et attaquent au compte-gouttes, bien que Lizarazu se montre plus disponible.

Le coup de pouce viendra de Pierre Issa, le joueur de l’OM. Suite à une touche de Lizarazu, Djorkaeff envoie une frappe mollassonne que Vonk peut capter aisément mais de manière incompréhensible Issa tacle et envoie le ballon dans son but (2-0). Le regard de Mark Fish à son encontre en dit long sur la consternation de ses coéquipiers. En fin de match, Henry mettra un énième grand pont à son adversaire direct puis réussira à piquer le ballon au-dessus de Vonk. 3-0. Le jeune Monégasque inscrit un but mérité.

Les Bleus n’ont pas forcément réussi un grand match mais sont restés solides face à une opposition faible dans le jeu. Les doutes ne se sont pas évaporés mais au vu des autres adversaires du groupe, cela devrait passer sans grand problème.

 

 

LES BLEUS :

Barthez (3/5) : Honnêtement il n’a pas eu grand-chose à faire mais il nous a fait une ou deux frayeurs sur des sorties aux poings à la kamikaze.

Thuram (2/5) : Peu d’impact offensif avec pas mal de centres bananes. Rien à faire défensivement.

Desailly et Blanc (3/5) : Une soirée tranquillou où ils ont tapé le carton avec Mc Carthy et Masinga.

Lizarazu (4/5) : Très dispo en deuxième mi-temps où il a beaucoup dédoublé.

Petit (3/5) : Important dans le travail de pressing de l’équipe. Il a fait le taf sans fioriture.

Deschamps (4/5) : Papa DD a tout fait – pressing haut, centres à la pelle, reprise de volée aux 20m, découpage d’adversaire : le patron.

Henry (4/5) : A 20 ans, le jeune Monégasque y est allé au culot. Meilleur en seconde période, ses qualités de percussion ont fait mal à Radebe et Nyathi. Un but mérité pour l’ensemble de son œuvre.

Zidane (3/5) : On attend tjrs plus de ZZ. Quelques arabesques, quelques belles ouvertures mais il peut faire tellement mieux. Contre l’Arabie Saoudite, Inch’Allah.

Djorkaeff (2/5) : Tantôt à gauche, tantôt en 9 ½, Youri a pas vraiment pesé et on l’a senti un peu perdu des fois. Mais bon il marque quasiment un but, du moins il le célèbre comme s’il l’avait planté.

Guivarc’h (3/5) : Il était là frais et dispo mais remplacé dès la 27è par Dugarry (3/5) : premier buteur des Bleus, il s’est donné mais de manière brouillonne bien souvent.

 

LES BAFANA :

Vonk ne peut pas grand-chose sur les buts encaissés. Issa, Fish et Radebe ont fait un match solide dans l’axe de la défense. Malheureusement Issa, qui avait été un des meilleurs joueurs de son équipe, commet une grave boulette sur le deuxième but encaissé.

Honnêtement, on a quasiment pas vu le reste de l’équipe qui a passé son temps à courir après le ballon. Une mention spéciale à Masinga et ses amortis poitrine à 2m50 du sol.

 

Tristan Trasca

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s