Cdm98 Chili 1-1 Autriche: Le scénario salace

salas

Bis repetita. L’Autriche arrache encore un point in extremis dans les arrêts de jeu sur sa seule occasion du match, comme face au Cameroun quelques jours plus tôt. Un match nul mal payé pour des chiliens toujours aussi joueurs et aujourd’hui largement meilleurs dans tous les compartiments du jeu.

Avec les résultats du premier match et tout le monde à 1pt, le perdant aujourd’hui pouvait tirer un trait quasi définitif sur ces rêves de qualifications en huitième. Pas peureux pour un sou, le Chili s’évertue à jouer et bien jouer même. Comme face à l’Italie, les hommes d’Acosta ne se posent aucune question et vont au but tant qu’ils le peuvent. La paire Salas-Zamorano fonctionne toujours et pose d’énormes problèmes aux défenseurs autrichiens. Bien épaulé par le métronome
Estay, l’escouade offensive chilienne fait mal, même si elle ne se crée pas forcément d’opportunités.
En face, c’est bien triste, l’Autriche tente de passer sur les côtés mais envoient des ballons impossibles sur les latéraux. Dans l’axe, pas mieux, Kuhbauer n’arrive pas à donner le moindre ballon exploitable à ses attaquants.

On atteint la mi-temps sur un tristounet 0-0 malgré les bonnes intentions des sud-américains. Une mi-temps cinglante côté autrichien puisqu’au retour des vestiaires Prohaska effectue deux changements, sortant le fantôme Kuhbauer et le milieu droit Cerny. L’entrée d’Andreas Herzog, le meneur du Werder Brême et de Markus Schopp sont censées apporter un peu plus de tonus au centre du terrain mais rien n’y fait, le Chili est largement au-dessus.
Reprenant leur entreprise de victoire là où elle s’était arrêtée, les chiliens poussent encore un peu plus et tombent sur un très bon Konsel qui va repousser l’échéance jusqu’à la 70e minute.

Sur un coup franc/corner, Zamorano s’élève plus haut que tout le monde et claque une tête à 6m que le portier repousse miraculeusement. Mais qui est là en renard ? Ce bon vieux Marcelo Salas et son genou, délivrant tout un peuple, malgré une nouvelle tentative d’intervention de Konsel. Troisième but en deux matches pour le goaleador de River Plate et un grand pas vers la victoire pour le Chili se dit-on.
L’Autriche tente de sortir la tête de l’eau mais n’a aucun moyen de créer du jeu. Problématique. Et en contre, les chiliens sont redoutables, comme sur cette action de Zamorano dont la reprise de demie-volée aurait dû connaître meilleur sort sans la parade du bout des doigts du gardien.

On se dirige tout droit vers la victoire méritée du Chili jusqu’à l’ultime minute et ce but de Vastic, sorti de nulle part. L’Autriche s’en sort on ne sait trop comment et affiche autant de points que son adversaire du jour, bien meilleur pourtant sur ce qu’on a vu lors des deux rencontres. Mais la loi du football est cruelle, on le sait..

FEUILLE DE MATCH
1-1: Salas (69′) – Vastic (90+2)
St Etienne, Geoffroy Guichard
36.000 spectateurs
Arbitre: Monsieur Gamal Al Ghandour (Égypte)

CHILI
Le duo Zamorano-Salas s’installe comme le plus dangereux de la compétition. Complémentaires, physiques, adroits devant le but, il faut toujours les surveiller attentivement. Salas est donc le meilleur buteur de la compétition à l’heure actuelle.
Ils ont été bien accompagné dans leur mission par le meneur Estay, toujours juste et dans le bon tempo. Villaroel a encore fait mal sur son côté droit, bien que trop fougueux.

AUTRICHE
Le meilleur joueur du match a sans aucun doute été Konsel, le gardien. C’est dire le niveau de son équipe aujourd’hui…
Polster complètement à côté de ses pompes et tout le milieu a pris l’eau, mis à part Wetl sur son aile gauche. Pas grand chose d’autre à ajouter, équipe emmerdante, joueurs emmerdants. Qui peuvent encore se qualifier…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s