Cdm98 France 4-0 Arabie Saoudite: Une qualification au goût amer

zizou

Parfaitement rentrée dans son Mondial avec une victoire 3-0 contre l’Afrique du Sud, l’équipe de France a une nouvelle occasion de se mettre en évidence face aux modestes saoudiens. Les trois points et c’est la qualification assurée. Et si en plus il y a la manière, alors le scénario sera parfait.

Guivarc’h et Petit blessés, on retrouve Dugarry et Boghossian titulaires. La surprise, c’est Djorkaeff qui commence sur le banc, supplé par le petit auxerrois Bernard Diomède. Jacquet veut passer par les côtés et étirer au maximum la défense saoudienne. Mémé le sait, la France va avoir le ballon et devra jouer sur toute la largeur du terrain pour trouver la faille le plus rapidement possible.
Et sans surprise, les bleus prennent immédiatement le contrôle du jeu et trouve son salut par les ailes. Henry déborde, Zidane se retrouve en bonne position à dix mètres mais voit ses deux frappes successives contrées in extremis. Thuram et Lizarazu dédoublent Henry et Diomède, les latéraux de l’Arabie Saoudite sont submergés. Et le malheureux Al Khilaiwi va en faire les frais avec une expulsion dès la 30e minute pour un tacle par derrière sur le latéral gauche français qui s’était ouvert l’espace pour centrer. A onze c’était compliqué, à dix c’est mission impossible.

Il ne manque que l’ouverture du score française, l’issue du match est assez claire maintenant. Et plus vite il arrivera, mieux ce sera pour la confiance. Mais nos bleus manquent de chance (blessure de Dugarry, claquage) ou tout simplement de lucidité devant le but comme cet immanquable de Zizou, seul aux six mètres après une merveilleuse remise de Diomède et qui rate complètement sa demie-volée. Le jeune Trézéguet rentre à la place de Duga et se met deux fois en évidence coup sur coup mais Al Deayea conserve un peu de suspens. Jusqu’à la 36e minute et l’ouverture du score de Thierry Henry suite à une pichenette formidable de Zidane pour Lizarazu qui a tout le temps de mettre en retrait pour le monégasque. Le plus dur est fait.

La deuxième mi-temps ne devrait être qu’une formalité mais on sent moins de concentration, moins de mobilisations dans les rangs français. Ce qui a le don d’agacer le public et surtout Jacquet qui fait vite entrer Djorkaeff avant l’heure de jeu. Ce début de seconde période se résume à un duel Trézéguet-Al Deayea et le portier saoudien en sort vainqueur… jusqu’à la cagade. Sur un centre de Thuram, omniprésent à droite, le « chat » se trouve et relâche un ballon à priori facile sur lequel le franco-argentin ne se fait pas prier. 2-0, la messe est dite.
Et alors que le Stade de France chante la victoire qui se profile, un fait de jeu va venir gâcher la fête. Sur un tacle anodin du capitaine Anin, Zidane fend un boulon et s’essuie les crampons sur son adversaire. Rouge direct et logique.
Le meneur de jeu de la Juventus conclut ainsi un bien triste match de sa part, où il n’a jamais semblé dans le rythme mis à part sur le premier but. Si ce n’est pas trop grave pour la fin de la partie, cette exclusion est surtout très mauvaise pour le 8e de finale qui se profile..

Ce coup du sort va sonner tout le monde avant que la fin du match ne ressemble à une promenade de santé. Henry s’offre un doublé et son troisième but de la compétition sur un dégagement de Barthez (!) avant que Lizarazu ne vienne conclure un magnifique mouvement à trois avec Pirès et Djorkaeff. 4-0, merci et au revoir.

La France est donc qualifiée pour la phase éliminatoire avec 7 buts au compteur et 0 encaissé. Bien. Mais devra composer sans Guivarc’h, Dugarry et Zidane pour les prochains matches. Moins bien.

FEUILLE DE MATCH
4-0: Henry (36′; 77′), Trézéguet (68′), Lizarazu (85′)
St Denis, Stade de France
80.000 spectateurs
Arbitre: Monsieur Arturo Carter (Mexique)


ARABIE SAOUDITE
Difficile de noter les joueurs… Ils n’ont pas eu beaucoup le ballon les malheureux et tous n’ont quasiment pas été à la hauteur. Seul Al Deayea a brillé, malgré son erreur sur le deuxième but. Il a longtemps repoussé l’échéance du premier but, puis de celui du break.

FRANCE
.Barthez
(/): Rien à faire mis à part cette sortie les deux pieds au devant d’Al Jaber

Thuram (7): Tranquille sur le plan défensif, il s’est montré à son avantage offensivement et a multiplié les courses sur son côté. Du coeur et de l’envie, on ne demande pas plus.

Blanc (5): Une glissade qui aurait pu coûter cher en début de rencontre… Sinon rien à signaler.

Desailly (6): Il n’a pas eu beaucoup de travail mais il dégage une telle puissance dans les duels qu’il en est quand même impressionnant sans forcer.

Lizarazu (6.5): Comme Thuram, il a apporté offensivement et a été récompensé par ce quatrième but.

Deschamps (6.5): Il a récupéré les ballons très haut, permettant à tout son bloc de rester dans le camp saoudien. Très bon match du capitaine.

Boghossian (4.5): Discret. Trop discret.

Zidane (2): A part cette passe lumineuse pour Lizarazu, à l’origine du premier but, il a été moyen avec notamment cet immanquable à 0-0. Et puis il y a ce rouge stupide qui vient encore plus ternir sa prestation. Vilain.

Diomède (5): Un début de match intéressant, entre cette faute provoquée à la limite de la surface et cette remise parfaite pour Zidane. Il s’est peut être un peu trop endormi là dessus par la suite et est sorti rapidement en deuxième période au profit de Djorkaeff (5.5) qui a apporté toute son expérience et sa technique pour la fin de la partie, relançant ainsi la machine bleue.

Henry (7.5): Il y a ses deux buts déjà, qui le propulse au côté de Salas et Vieri en tête des buteurs. Mais il y a aussi toute cette activité sur le côté droit, toute cette vitesse de fou furieux qui lui permet de prendre l’avantage sur n’importe quel adversaire. L’homme du match. Remplacé par Pirès juste après son doublé.

Dugarry (/): Claquage dès la demie heure, la malédiction de l’avant centre continue. Remplacé par Trézéguet (6.5) qui a montré tous ses talents de buteur et de renard des surfaces en multipliant les occasions et avec un but bien mérité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s