Belgique 2-2 Mexique : Ô sombreros de l’amer

scifo

Mener 2-0 en supériorité numérique et finalement réussir à se faire remonter, c’est l’exploit réalisé par la Belgique cet après-midi à Lescure.

L’affiche nous offrait une rencontre attrayante entre deux équipes qui voulaient jouer. La première mi-temps était un affrontement de style entre des Belges qui cherchaient à construire tranquillement, souvent en partant des pieds d’Enzo Scifo et des Mexicains très rapides en contre avec les Ramirez, Hernandez et Blanco.

Alors que les Belges avaient la possession du ballon, ce sont les Mexicains qui se créaient les occasions les plus franches avec notamment une tête sur la barre de Suarez puis une exquise frappe d’Ordiales dans un angle fermé qui finissait aussi sur la barre de De Wilde.

Mais le match basculait une première fois à la 29è avec l’expulsion de Pardo pour un tacle par derrière. Les Belges n’en profitaient pas franchement jusqu’à cette 43è où un défenseur mexicain envoyait un ballon en corner alors que Campos aurait pu s’en emparer. Wilmots seul au deuxième poteau propulsait un ballon dévié par une tête belge. 1-0 à la mi-temps pour les Belges.

La mi-temps repartait aussi excellemment pour les Diables Rouges. Et c’est encore Wilmots qui s’illustrait toute en puissance pour offrir deux buts d’avance à son équipe. A ce moment-là, personne ne pensait que les Mexicains pourraient revenir. Et pourtant…

La réorganisation tactique des Mexicains (Ramirez à gauche et Blanco en 10) et l’entrée d’Arellano à droite ont fait le plus grand bien aux Aztèques. Quelques minutes après le deuxième but belge, Blanco ouvrait pour Ramirez qui se faisait accrocher dans la surface par Verheyen. Penalty et carton rouge. Garcia Aspe réduisait la marque sans problème.

Les Mexicains accéléraient alors et c’est logiquement que Blanco égalisait de manière acrobatique sur un service du très bon Ramirez. 2-2 vers la 65è. Le Mexique commençait à croire en ses chances de réaliser un énorme exploit. Les Belges essayaient de reprendre le ballon sans grosses occasions.

Finalement le match se terminait sur ce 2-2 somme toute logique. Les Mexicains ont eu les meilleures occasions alors que les Belges peuvent s’en vouloir de ne pas avoir su conserver un avantage important. Il leur faudra gagner contre les Sud-Coréens sinon cette contre-performance contre le Mexique pourrait coûter cher !

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Jzq9tKumiIQ]

DEUX HOMMES DANS LE MATCH

J’aurais pu évoquer Marc Wilmots, auteur d’un doublé mais le véritable artiste/penseur/moteur de cette sélection belge est Enzo Scifo. Que ce soit à la récupération, à la relance ou à la création, il est le joueur indispensable aux Belges dans son style si personnel d’une élégance très rare à ce niveau. Il dégage une telle facilité que cela en devient déconcertant mais malgré tout, il n’hésite pas à faire le sale boulot au milieu au côté de son capitaine Van Der Elst.

Côté mexicain, Ramirez a effectué une énorme deuxième mi-temps. Replacé ailier gauche, il a été déterminant, constituant un poison constant pour Deflandre et Verheyen. Touché sur le penalty et passeur décisif sur le second but, son apport offensif aura permis au Mexique de sortir la tête de l’eau et de revenir au meilleur moment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s