Roumanie 2-1 Angleterre: le réalisme roumain calme la hype anglaise

Entre les deux leaders de ce groupe G, nous n’avons pas assisté au meilleur match de cette compétition mais la rencontre a surtout valu par son affrontement de styles entre des Roumains expérimentés et calmes et des Anglais plus frais et moins organisés.

En première mi-temps, les Roumains ont longtemps tenu le ballon face à des Anglais solides derrière mais ouverts aux 4 vents au milieu. Malheureusement le manque de génie d’Hagi a compliqué la chose pour les Roumains qui se sont fortement reposés sur Adrian Ilie, encore une fois auteur d’une grande partie.

Malgré tout, après la pause, c’était bien Hagi qui offrait un ballon de but à Moldovan qui crucifiait Seaman. Le joueur de Coventry City s’accordait une célébration personnelle, après les nombreuses critiques reçues de la part de la presse anglaise.

Le match prenait une autre tournure et la jeune garde anglaise avec Scholes, Beckham et Owen (les deux derniers entrés en jeu) mettait du rythme. C’est assez logiquement que le jeune Liverpuldien reprenait un ballon de Shearer du haut de ses 18 ans pour égaliser.

Mais les Roumains revenaient plus fort et incroyablement Petrescu, le latéral droit, se retrouvait dans la surface enchaînant contrôle orienté de la poitrine et frappe entre les jambes de Seaman ! 2-1pour la Roumanie à la 90è.

Michael Owen aura le temps de toucher une nouvelle fois le montant avant que le match se termine. Hoddle criera au hold-up roumain. La Roumanie est déjà qualifiée pour les 8è, pour les Anglais ça devrait suivre.

Les Roumains

Gica Popescu a encore fait un match de patron derrière. Une version améliorée de Laurent Blanc. Petrescu s’est fait martyriser tout le match par Graeme le Saux sur son côté mais il finit comme héros avec ce but de pur avant-centre. On a guère vu Gica Hagi malheureusement. Le vieux joue cette dernière compétition sans carburant. Moldovan a planté un beau pion et s’est bien battu face à Adams et Campbell. Ilie est le joueur frisson de cette équipe, capable de tout faire avec un ballon et ses feintes de corps. Quelle classe putain !

Les Anglais

Le salut des Anglais est venu des jeunes. Beckham est entré à la demie-heure de jeu, à la place de Paul Ince. Dans une position de relayeur axial, sa vision du jeu et son énergie ont fait beaucoup de mal au milieu roumain. Scholes s’est mis au diapason de ses jeunes collègues en deuxième mi-temps, essayant de prendre le jeu à son compte. Si Le Saux peut être considéré comme le meilleur Anglais sur ce match, Owen a fait une entrée monstrueuse avec un but et un poteau en quelques occasions. 18 ans, le monde lui appartient.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s