Cdm98 8è Brésil 4-1 Chili: Un Brésil froid de réalisme

A la lecture du résultat final, vous pourriez penser que ce match n’a été qu’une ballade pour les Brésiliens. Ce 4-1 est en réalité flatteur pour la troupe de Zagallo.

Le match démarrait tranquillement entre deux équipes qui visiblement se craignaient. Les artistes brésiliens avaient beaucoup de mal à enchaîner quelques passes, à l’image de Rivaldo qui envoyaient de nombreuses transversales en dehors des limites du terrain. Malgré tout, à la 11è, Cesar Sampaio ouvrait la marque de la tête sur un coup-franc bien tiré par Dunga (1-0).

Le match continuait sur ce rythme tranquille. Les Chiliens limités offensivement attendaient un miracle de leur tandem Zamorano-Salas alors que le Brésil se contentait d’attendre la bonne occasion. Celle-ci se présenta sous la forme d’un coup-franc à 30m. Bien entendu, c’est Roberto Carlos qui s’y collait et le souvenir du Tournoi de France revenait dans nos mémoires. Mais point de frappe enroulée, tout juste un ballon contré mais qui finissait dans les pieds du bienheureux Sampaio. Ce dernier mettait un plat du pied qui trompait Tapia. 2-0 pour le Brésil sans forcer.

La fin de mi-temps continuait sur la même dynamique et Ronaldo plantait un troisième pion suite à une faute du gardien sur sa personne. 3-0 à la mi-temps pour le Brésil, c’était très lourd. Le coach chilien décidait de changer deux joueurs à la 46è.

Les Chiliens étaient certes plus présents dans le camp adverse mais cela créé surtout beaucoup plus d’espaces pour les Brésiliens. Cependant à la 68è, c’est bien le Chili qui marquait par Salas suite à une sortie hasardeuse de Taffarel. Le stade se mettait à rêver d’une fin de match dantesque.

C’était sans compter sur Ronaldo qui enterrait le match deux minutes plus tard d’une frappe parfaitement placée. 4-1. Les vingt dernières minutes étaient longues et sans saveur. Le Brésil retrouvait facilement les quarts de Coupe du Monde sans avoir convaincu dans le jeu. Pour le Chili, après 3 nuls en phase de groupes, le voisin brésilien était un trop gros morceau.

LES BRESILIENS

Taffarel (3/5) : Pas grand-chose à foutre et une toile sur le but chilien

Cafu (3/5) : Guère entreprenant offensivement – un peu plus en 2è. Il a rien eu à faire défensivement.

Junior Baiano/Aldair (4/5) : Au-dessus de Zamorano et Salas pendant tout le match, ils les ont éteint.

Roberto Carlos (4/5) : Débuts timides puis une montée en puissance offensive. Quelques coups-francs dangereux aussi.

Dunga (4/5) : Le patron. Il a ratissé, orienté et tiré quelques coups-francs. Tranquille.

Cesar Sampaio (5/5) : A côté de Dunga, c’est facile. En plus, le mec s’offre un doublé.

Leonardo (3/5) : Quand il y avait quelquechose en face, on l’a pas trop vu. Plus facile en deuxième avec les espaces. Nerveux.

Rivaldo (2/5) : Terrible en première, notamment techniquement. Un peu mieux en seconde mais bien loin de ce qu’on en attend.

Bebeto  (1/5) : 1994 semble si loin.

Ronaldo (4/5) : Une puissance peu commune et une adresse pas dégueu non plus. L’atout n°1 du Brésil.

 

 LES CHILIENS

Tapia (2/5) : Prend 4 pions et provoque un penalty.

Fuentes (4/5) : Le libéro a essayé de tenir sa défense avec poigne. Excellent relanceur.

Margas et Reyes (3/5) : Les deux chiens de garde de Ronaldo et Bebeto. Costauds dans les duels.

Ramirez : Pas vu.

Aros (3/5) : Excellent latéral qui a amené le danger sur son couloir mais trop seul.

Acuna (2/5) : Il a essayé d’amener sa touche technique mais a sombré au milieu face à Dunga et Sampaio.

Sierra (2/5) : Le n°10 n’a quasiment jamais eu le ballon…

Cornejo (3/5) : Actif et bagarreur. Il a essayé d’entraîner ses collègues sans grand succès.

Zamorano (3/5) : Plus pour le charisme que pour le rendu sur le terrain.

Salas (4/5) : Une demie-occase et un but. Voilà.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s