CDM98 Roumanie 0-1 Croatie : La Croatie, ce néophyte ambitieux

 

Pour sa première participation à une Coupe du Monde, la Croatie continue son chemin vers la gloire avec une victoire très logique face à des Roumains en fin de cycle.

Entre des Roumains, quart-de-finaliste de la dernière WC aux Etats-Unis, qui avaient fini premiers de leur groupe devant l’Angleterre et la Colombie et une Croatie néophyte à ce niveau, on pensait que les Roumains seraient des favoris certains.

Le début de match semble confirmer cette tendance avec des Roumains qui jouent haut et un Hagi qui touche d’innombrables ballons. Les 10 premières minutes sont complètement roumaines mais les premières occasions sont croates. Devant Suker puis Vlaovic, Stelea commence son match de folie.

Après ce premier quart d’heure, les Croates commencent à jouer plus haut et c’est l’autre n°10 de la partie Zvonimir Boban, le joueur du Milan AC, qui reprend la vedette avec toute sa classe balle au pied. Sur une superbe action, Boban sert Suker dans la surface qui remet directement en retrait pour Asanovic. L’ancien joueur du FC Metz reprend en une touche mais Stelea est encore présent.

On assiste à une belle confrontation entre deux gros blocs très bien en place. Si la Croatie réussit à se montrer dangereuse en peu de touches de balle, la Roumanie souffre pour s’approcher des buts de Ladic. La Roumanie se procure une seule occasion franche lors de ces 45 premières minutes avec un face-à-face pour Adrian Ilie, suite à un bon ballon de Gh. Popescu dans le dos de Bilic. Cependant Ilie bute sur Ladic.

Alors qu’on se dirigeait vers la mi-temps, Gabriel Popescu fait une énorme erreur. Le ballon file vers Asanovic dos au but dans la surface. Popescu le ceinture alors qu’Asanovic ne peut pas tirer. Penalty logique ! Suker la mettra au fond en puissance. 1-0 pour les Croates.

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases avec des Roumains impuissants et des Croates très bien en place et tranchants sur leurs attaques. A l’heure de jeu, Gheorghe Hagi cède sa place et on comprend que la magie roumaine de 1994 a disparu.

Vlaovic, Suker, Jarni, Asanovic et Boban se promènent sur le terrain. Sans un énorme match de Stelea et un peu de suffisance croate, les Croates pourraient mener avec deux ou trois buts d’écart. Du côté des Roumains, il manque cette dernière passe ou cette accélération et même Adrian Ilie, excellent lors du premier tour, semble impuissant.

La Croatie gagne logiquement ce match 1-0 sans avoir tremblé à aucun moment. Les néophytes continuent leur route et vu leur intelligence collective, il se pourrait qu’ils créent une énorme surprise pendant cette Coupe du Monde. Pour les Roumains, c’est la fin de la route et d’une génération qui aura fait rêver un pays.

LES CROATES

Ladic (3/5) : Quasiment rien à faire hormis un duel en première mi-temps gagné contre Ilie.

Stimac et Bilic (4/5) : La charnière croate a mangé Moldovan et Ilie. Très costauds sur l’homme et quasiment jamais pris à défaut dans le placement.

Simic (3/5) : Il a fait son boulot tranquillement côté droit, sans trop forcer.

Jarni (4/5) : Le joueur du Betis s’est promené sur son côté gauche. Un excellent apport offensif.

Asanovic (4/5) : Le mec joue comme dans les 70’s en slow motion. Mais ça reste très propre et un régal à voir jouer.

Boban (4/5) : Le patron de l’équipe croate. A la récupération et à la création, son élégance saute aux yeux. Un peu de nonchalance devant le but cependant.

Stanic (2/5) : S’est caché sur son côté droit.

Jurcic (3/5) : L’homme de l’ombre mais très précieux en 6.

Vlaovic (3/5) : Le complément idéal de Suker avec toutes ses courses.

Suker (4/5) : Encore une fois décisif. Un putain de sang-froid. Le mec prend son pouls avant de tirer un péno…

LES ROUMAINS

Stelea (5/5) : Sans lui, la Roumanie prenait une valise. Du très grand Stelea !

Petrescu (2/5) : Il avait déjà été malmené par Graeme le Saux, rebelote contre Jarni.

Ciobotariu et Filipescu (3/5) : Les deux stoppeurs ont fait le boulot.

Gh. Popescu (3/5) : A souffert sur quelques actions croates mais reste d’une classe rare.

Galca (2/5) : N’a pu endiguer les offensives croates et le rayonnement de Boban. Il faut dire qu’il n’a pas été trop aidé par ses collègues.

Munteanu (3/5) : A gauche au début puis dans l’axe après la sortie d’Hagi. Dorinel a tenté mais en vain.

Hagi (2/5) : Il a touché beaucoup de ballons mais souvent loin du but. A souffert de la comparaison avec Boban.

Ga. Popescu (0/5) : Mon abruti en or. Putain, ceinturer le mec alors qu’il est dos au but !

Moldovan (1/5) : Pas de mouvement, pas de ballon.

Ilie (2/5) : Adrian n’avait pas les cannes apparemment. Dommage, il avait fait un énorme premier tour.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s